Le temps des crapules

ÉTYM. Déb. 14eS., lat. crapula «  ivresse  », du grec kraipalê, même sens. 1  Vx. Débauche grossière, ivrognerie. | Se plaire, vivre dans la crapule, dans le vice, la bassesse.| Tomber dans la crapule. | Boire jusqu’à la crapule. 2  Vieilli. Ensemble de personnes qui ont des mœurs dissolues. è Canaille, pègre.
Publicités

CQFD – N. Sersiron — Peuples, payez leur dette

Critères de convergence, plans d’austérité tous azimuts, règle d’or… Le péquin moyen, dont nous sommes, n’y entrave en général que dalle. En revanche, ce qui est certain, c’est que l’entourloupe est destinée à nous faire payer leur crise. Histoire d’approfondir le sujet, CQFD a demandé à un expert de la chose financière de débroussailler un peu le terrain. Il en ressort que l’État, institution censée défendre l’intérêt général contre les intérêts particuliers depuis au moins le siècle des Lumières, s’est vendu, corps et biens, aux appétits du marché triomphant. Seulement voilà, l’un comme l’autre semblent aujourd’hui au bout du rouleau, et les failles béantes ainsi ouvertes laissent quelque espoir de joyeuses expérimentations en attendant la fin de leur monde. Rencontre avec Nicolas Sersiron, vice-président du Comité pour l’annulation de la dette du Tiers-monde France et président de l’association Échanges non marchands.

Lire la suite