Chris Hedges – Northern Light

I gave a talk last week at Canada’s Wilfrid Laurier University to the Congress of the Humanities and Social Sciences. Many in the audience had pinned small red squares of felt to their clothing. The carre rouge, or red square, has become the Canadian symbol of revolt. It comes from the French phrase carrement dans le rouge, or “squarely in the red,” referring to those crushed by debt. Lire la suite

Publicités

‘Night of Casseroles’: Canadian Protesters Expand Beyond Quebec and Single Issue Focus

The ‘casserole’ movement in Canada — a phenomenon that first grew out of student protests against an increase in tuition fees earlier this year and escalated in size and media coverage after the passage of Bill 78 brought unprecedented numbers of people to street marches in Montreal and evening rallies of banging pots and pans across Quebec — is now threatening to spread across the country as more and more Canadians rally to the cause and adopt it as their own. Lire la suite

Hélène Frédérick – Derrière l’endettement étudiant

Un important conflit fait rage au Québec, qui a pour origine une hausse de 75 % des frais de scolarité universitaire. On connaît par cœur le discours justifiant ce type de mesure, aux Amériques, en zone euro ou ailleurs: c’est la crise, l’heure est à l’austérité, plus tard, plus tard, la remise en question de notre modèle économique, car le temps presse, la dette des États maintient plusieurs pays au bord du gouffre, on suit à en perdre haleine les aléas du moral des marchés, plus insondable mais, probablement, aussi fragile que le moral des ménages. On a demandé aux États d’opérer le sauvetage des banques, et de ce fait, encore une fois on privatise les gains, on nationalise les pertes. Les budgets adoptés sous la contrainte d’autres États craintifs de voir l’économie sombrer, invoquant le principe de responsabilité, commandent aux citoyens de faire leur «juste part», de se serrer la ceinture, d’en faire un peu plus. Ainsi, période d’austérité oblige, en mars 2011, sous l’autorité d’un gouvernement soupçonné de corruption reconduit de justesse, le ministère des Finances du Québec déposait son budget : afin de régler la délicate question du financement universitaire, celui-ci prévoyait de hausser les frais de scolarité de 325$ par an pendant cinq ans, à partir de l’automne 2012. Lire la suite

Alexander Reed Kelly – 400,000 Canadians Launching the ‘Maple Spring’

 

More than 400,000 Canadians—students and defenders of freedom of expression—filled the streets of Montreal this week to demonstrate against a 75 percent university tuition hike and emergency legislation that placed draconian penalties on people exercising their right to protest. Lire la suite

Gabriel Nadeau-Dubois, talentueux porte-parole des étudiants québécois

« Notre grève, c’est pas l’affaire d’une génération, c’est pas l’affaire d’un printemps, c’est l’affaire d’un peuple, c’est l’affaire d’un monde. Notre grève, c’est pas un événement isolé, notre grève c’est juste un pont, c’est juste une halte le long d’une route beaucoup plus longue. »

Vidéo : Gabriel Nadeau-Dubois Lire la suite

Gordon Lefebvre et Eric Martin – L’acte fondateur de l’âge barbare

 

Pour une première fois, nous prenons la plume au Québec en craignant que cela ne puisse entraîner des représailles à notre endroit. Malgré cela, il existe des choses qu’il faut dire et écrire lorsque des crises significatives éclatent qui risquent d’ébranler les fondements mêmes de la démocratie. Depuis le début du conflit étudiant, le gouvernement présente l’augmentation des droits de scolarité comme une décision purement budgétaire qui relèverait du bon sens et de la saine administration. Or, malgré son aspect comptable à première vue, il s’agit dans les faits d’une décision proprement politique, laquelle participe d’un projet néolibéral de transformation du rapport que la jeunesse entretient avec le savoir, les institutions et la société en général. Lire la suite

Which side are you on ?

Vidéo : Alerte Rouge

Vidéo : Casseroles – Montréal, 24 Mai 2012

——————————————————————————————————————

Come all you good workers
Good news to you I’ll tell
Of how the good old union
Has come in here to dwell

Which side are you on boys ?
Which side are you on ?  Lire la suite