Joe Dante – Mon pays est dans un sale état

Depuis la fin des années 1990, avec « The Second Civil War », ou « Homecoming », la critique sociale qui courait dans « Les Gremlins » ou « The Burbs » est devenue plus ouvertement politique, plus virulente aussi.

Mon pays est dans un sale état. Les candidats à la présidentielle sont des imbéciles finis, sans le début d’une qualification. Ils ne seraient pas capables de tenir une supérette. Ces gens profèrent des atrocités inimaginables et ils sont applaudis : « Tuez les pauvres ! » « Ouais ouais ! Génial ! » C’est terrifiant. Il y a un petit côté Allemagne nazie. Sans parler du fait que plus de la moitié du pays rejette les théories de l’évolution. Les gens de la Bible Belt (sud-est des Etats-Unis) sont tellement organisés ! Ils veulent se débarrasser des droits civiques, criminaliser l’avortement. Ils haïssent les femmes. Ils veulent qu’elles retournent à la cuisine, qu’elles enlèvent leurs chaussures, qu’elles fassent des bébés.

Mon côté rationnel me dit qu’aucun de ces mecs ne pourra jamais être président. Mais, quand je regarde celui qu’on a, qui a tant promis et strictement rien fait à part prolonger le programme de l’administration précédente… Pire : si on ne le réélit pas, on va se retrouver dans les années 1950, dans le meilleur des cas. Peut-être dans les années 1930. Si je faisais un film politique aujourd’hui, il serait très noir.

Le Monde, 21/11/2011

Bill Moyers – How Wall Street Occupied America

« After their forty-year “veritable crusade” against our institutions, laws and regulations—against the ideas, norms and beliefs that helped to create America’s iconic middle class—the Gilded Age is back with a vengeance ». Bill Moyers, October 2011

Bill Moyers, né en juin 1934, a été l’attaché de presse du Président Johnson. Il a reçu en 2006, le Lifetime Emmy Award. Il déclarait en 2003 : « The corporate right and the political right declared class warfare on working people a quarter of a century ago and they’ve won. » Il ajoutait : « The rich are getting richer, which arguably wouldn’t matter if the rising tide lifted all boats » et notait : « [t]he inequality gap is the widest it’s been since 1929; the middle class is besieged and the working poor are barely keeping their heads above water. » Voici un texte qui est la retranscription partielle d’un discours que Bill Moyers a donné au Public Citizen’s fortieth-anniversary gala, en Octobre 2011.