Antoine Reverchon – Indépendants précaires & Hyperprécaires

 

Un vote surprise ? Un vote de crise, que tous les indicateurs sociaux à notre disposition avaient pourtant annoncé.

Entre septembre 2008 et février 2012, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus est passé de 980 000 à 1,6 million, la durée moyenne d’inscription des sortants du chômage est passée de 195 à 250 jours.

D’autres données sont plus anciennes ou partielles, signe que l’outil statistique n’est guère sollicité pour traiter l’urgence, mais la tendance est là. Entre 2008 et 2010, le taux de chômage des travailleurs non qualifiés est passé de 12,7 % à 16,1 %. Cette année-là, 8,2 millions de Français vivaient sous le seuil de pauvreté (60 % du salaire médian), 330 000 de plus qu’en 2007.

De 2002 à 2009, la population disposant de moins de 40 % du revenu médian a augmenté de 43 %. Entre 2010 et 2011, le nombre de personnes demandant de l’aide aux équipes du Secours catholique a augmenté de 45 %, etc. Lire la suite

Publicités

Paul Krugman – The new voodoo

Every time I think we might be making progress against the prejudices and myths that pass for judicious thinking these days, something like this editorial in the FT comes along to renew my despair.

The editorial is a response to the latest bad UK economic news, which it says offers no reason at all to reconsider austerity policies. Here’s the substantive argument, in full: Lire la suite

Chris Hedges – The globalization of hollow politics

I went to Lille in northern France a few days before the first round of the French presidential election to attend a rally held by the socialist candidate François Holland. It was a depressing experience. Thunderous music pulsated through the ugly and poorly heated Zenith convention hall a few blocks from the city center. The rhetoric was as empty and cliché-driven as an American campaign event. Words like “destiny,” “progress” and “change” were thrown about by Holland, who looks like an accountant and made oratorical flourishes and frenetic arm gestures that seemed calculated to evoke the last socialist French president, François Mitterrand. There was the singing of “La Marseillaise” when it was over. There was a lot of red, white and blue, the colors of the French flag. There was the final shout of “Vive la France.” I could, with a few alterations, have been at a football rally in Amarillo, Texas. I had hoped for a little more gravitas. But as the French cultural critic Guy Debord astutely grasped, politics, even allegedly radical politics, has become a hollow spectacle. Quel dommage. Lire la suite

Paul Krugman – L’Europe au bord du suicide

Le 14 avril, The New York Times s’est fait l’écho d’un phénomène qui se développe en Europe : le suicide lié à la crise économique, les gens se donnant la mort par désespoir, après avoir perdu leur emploi ou vu leur entreprise faire faillite. L’article était bouleversant. Mais je suis sûr que je n’ai pas été le seul lecteur, notamment parmi les économistes, à me dire que le problème n’était peut-être pas tant les individus que l’apparente détermination des dirigeants européens à pousser l’ensemble du continent au suicide. Lire la suite

Etienne Penissat – Statistique et fabrique d’un discours d’Etat : les chômeurs « fraudeurs »

Dans cet article, Etienne Penissat, chargé de recherches au CNRS, membre du CERAPS  (Université Lille 2) s’intéresse à une catégorie souvent mobilisée lors de la campagne présidentielle, celle des chômeurs «fraudeurs», qui choisiraient délibérément de ne pas travailler. Dévoiler les usages stratégiques du chiffre par les politiques (et notamment le Président-candidat) et les mécanismes de calcul des statistiques utilisées lors de la campagne permet de remettre en question certaines des figures convoquées comme arguments dans le débat public  pour justifier des choix collectifs. Cette approche ouvre des pistes pour redéfinir le problème du traitement public du chômage à l’aide de chiffres alternatifs. Lire la suite

Denis Clerc – Les profiteurs, obsession de Nicolas Sarkoy

 

Nicolas Sarkozy, qui souhaite conditionner les allocations sociales à des contreparties obligatoires pour inciter les chômeurs à accepter un emploi, est littéralement obsédé par les aides sociales. Ses nombreuses erreurs sur la prime pour l’emploi ou le RSA montrent qu’il est persuadé que celles-ci découragent la reprise d’un emploi, et que ceux qui les reçoivent sont autant de profiteurs qui se la coulent douce. Lire la suite

Paul Krugman – La débacle de l’austérité

La semaine dernière, le National Institute of Economic and Social Research, un groupe de réflexion britannique, a publié un graphique saisissant, qui compare la crise actuelle avec les récessions et les relances passées. A une mesure importante près – les changements quant au PIB réel depuis que la récession a débuté – il apparaît que la situation en Grande-Bretagne est pire que lors de la Grande Dépression. Lire la suite