James K. Galbraith – Mais qui sont donc ces économistes ?

« Bien entendu, il y avait quelques économistes qui contestaient l’idée d’un comportement rationnel et se demandaient si l’on pouvait réellement faire confiance aux marchés, se référant au temps long des crises financières aux conséquences économiques dévastatrices. Mais ils nageaient à contre-courant, incapables de se faire entendre face à une complaisance largement répandue, et qui rétrospectivement nous paraît stupide ».

Paul Krugman, New York Times Magazine, 6 septembre 2009.

Amen. Bien qu’il soit d’usage de placer ce mot à la fin d’une prière, il m’a semblé approprié cette fois-ci de le faire figurer en tête. En deux phrases, Paul Krugman, Prix Nobel d’économie 2008 et à certains égards l’un des plus importants économistes de notre temps, a bien résumé ce que l’on peut considérer comme l’échec d’une époque, tant sur le plan de la pensée économique que sur celui de la politique économique. Lire la suite

Michel Feher – L’économie de la xénophobie

Le réveil tardif des modérés de la droite ne doit pas faire illusion : même si le résultat des élections législatives semble leur ouvrir une petite fenêtre d’opportunité, on voit mal comment l’UMP pourrait fonder son projet de reconquête sur un programme dont l’attachement à la rigueur budgétaire et le combat contre l’assistanat seraient les seules composantes. Faut-il rappeler que la campagne de Nicolas Sarkozy, qui reprenait à son compte les priorités de Marine Le Pen, n’a guère empêché l’électorat conservateur de voter pour lui ? A-t-on oublié les enquêtes d’opinion qui signalent qu’une part considérable des sympathisants de l’ancienne majorité souhaite la formation d’une alliance avec le Front national ? N’est-ce pas pour hâter une pareille recomposition de la droite que tant d’électeurs frontistes refusent de reporter leurs voix sur les candidats d’un parti dont les instances dirigeantes rechignent encore à la formaliser ? Bref, en dépit des remords exprimés par les nostalgiques de la droite d’avant Sarkozy, il est à craindre qu’en cas de désaveu d’une présidence «normale» insuffisamment audacieuse, l’alternance à venir permette à une coalition bleue-brune de s’imposer. Lire la suite

Chris Hedges – Why We Fight

 

I park my car in the lot in front of the rectory of Sacred Heart in Camden, N.J., and walk through a gray drizzle to Emerald Street. My friend Lolly Davis, whose blood pressure recently shot up and whose kidneys shut down, had been taken to a hospital in an ambulance but was now home. I climb the concrete steps to her row house and ring the bell. There is an overpowering stench of garbage in the street. Her house is set amid other brick and wooden residences, some of which have been refurbished under Monsignor Michael Doyle’s Heart of Camden project at Sacred Heart, a Roman Catholic parish. Other structures on Davis’ street sit derelict or bear the scars of decay and long abandonment. Lire la suite

Interview: Joseph Stiglitz Sees Terrifying Future for America If We Don’t Reverse Inequality

Nobel Prize-winning economist Joseph Stiglitz, one of America’s most prescient voices, wrote an article for Vanity Fair several months before Occupy Wall Street was born. « Of the 1%, by the 1%, for the 1% » called attention to the widening gap between rich and poor and its deadly impact on our society and its democratic institutions. In his newly released book, The Price of Inequality, Stiglitz returns to this theme of a divided society, delving into the origins and consequences of economic unfairness. I caught up with Professor Stiglitz and talked to him about how the persistent myths and beliefs associated with our capitalist system help to drive this trend, turning America from a land of opportunity to a land of broken dreams. Lire la suite

Alain Garrigou – Radicalisation et autoexclusion

Au soir de chaque consultation électorale, les commentateurs patentés se livrent à l’exercice de l’analyse de scrutin et disent l’opinion. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les sondeurs ont pris, sur les plateaux de radio et de télévision, le rôle de premier interprète de l’opinion publique. Grâce à leur disponibilité — ils font la promotion de leur entreprise — et à leur affinité doxique avec la conception dominante du journalisme politique. Le soir et le lendemain du 10 juin, premier tour des élections législatives, les électeurs ont donc entendu parler doctement de ce qu’ils avaient voulu dire par leur vote. Ils ont aussi écouté des constats objectifs sur les élections. Mais quels enseignements furent tirés du constat, massif, du record d’abstention encore une fois dépassé ? Lire la suite

Anne Dufresne – Le consensus de Berlin

Avril 2010. La « troïka », composée de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI), intervient dans les processus de négociation collective en Grèce. Elle exige une baisse des salaires d’environ 25 % dans le secteur public ainsi que la réduction du salaire minimum. En juin, le même trio lance une procédure spéciale enjoignant au gouvernement roumain d’« adopter un code du travail révisé et une législation sur la négociation collective afin de réduire le coût de l’embauche et d’améliorer la flexibilité des salaires (1) ». Un an plus tard, enfin, la Commission européenne appelle la Belgique à réformer son système d’indexation des salaires, arguant que « les coûts unitaires de la main-d’œuvre [y] ont augmenté plus rapidement que dans les trois pays voisins (France, Allemagne, Pays-Bas) (2) ». Lire la suite

Joseph Stiglitz – The Price of Inequality and the Myth of Opportunity

America likes to think of itself as a land of opportunity, and others view it in much the same light. But, while we can all think of examples of Americans who rose to the top on their own, what really matters are the statistics: to what extent do an individual’s life chances depend on the income and education of his or her parents?

Nowadays, these numbers show that the American dream is a myth. There is less equality of opportunity in the United States today than there is in Europe – or, indeed, in any advanced industrial country for which there are data. Lire la suite